Los blancos2
HOMMES LAVAL – LES PUISSANTS TOMBENT AU COMBAT
07 Oct

Comme le reste des participants du panneau ont été forcés à apprendre difficilement, c’était un bon été pour les underdogs de Totalcampo.

À Laval, aucun champion de la saison régulière à continué en gagnant la post-saison- probablement la première fois que ca arrive dans la ligue. Pas toute les divisions étaient des pétards. Bombonera et Osso Buco FC ont ramassé le panneau. Et malgré tout, Heavan 11 FC et Los Blancos ont réussi à prendre tout le monde (sauf moi) au dépourvu avec leurs victoires de championnat, pendant que Calcio e Pepe nous ont apporté sur un voyage proverbial.
On penserait que ces victoires auraient été un choc égal pour ces équipes. Pensez encore.

“Nous avons toujours su en tant qu’équipe qu’il n’y avait aucune chance qu’on nous batte pendant les séries, explique Angus Legault, celui qui a livré une performance de 8-buts-en-3-matchs-de-séries, crucial pour la deuxième course de championnat miraculeuse de suite de Heaven 11 FC, ce qui s’est terminée cette semaine avec une victoire de 5-1 contre les Sunhawks.

Malgré le fait que la saison d’été « médiocre » de l’équipe et 5ième position a été exacerbé par un manque d’effectifs, le gain du gardien Gabriel Levesque (de plus de Nicolas Courion et Julian Santella) payerait éventuellement, avec l’ancien gardien Santion DeSeta « qui rentrerait dans la tête des défenseurs » en tant qu’attaquant.

Il y a définitivement eu plusieurs coups serrés; particulièrement la victoire de semifinal contre les préférés du panneau FC Jixon. Pour Legault, le deuxième championnat de suite n’a jamais été mis en doute.

“La partie la plus surprenante de cette saison est que nous étions considérés les underdogs des séries. On espère que le panneau a appris de leurs erreurs. Ce serait insensé de nous sous-estimer encore! »

Pendant que le championnat Los Blancos ne se compare pas statistiquement parlant, le capitaine Yusuf Karim était au courant que les chances n’étaient pas en leur honneur.

“Premièrement, merci d’avoir cru en nous,” il mentionne avant de décrire comment une défaite de 6-5 contre la première place de la division Euroboys United (qui ont joué la moitié de la partie avec un joueur en moins) à la fin de la saison les a aidé à se préparer et apporter la motivation dont ils avaient besoin pour la finale de cette semaine.
Et, malgré un été de changements de joueurs et de voyage, Los Blancos s’est retrouvé lorsque ça comptait le plus. Le gardien Ahmad Yassine a sorti d’ « incroyables » arrêts, laissant la défense arrêter l’attaque des Euroboys. Les milieux de terrain Anthony et Marwan ont réussi à compter les 3 buts, se fiant sur le support de leurs attaquants et coach Sultan.

“Nous avons fait ce que nous faisons le mieux- gagner des parties par contre-attaque,” le capitaine explique. La famille n’a jamais été autant tissé serrée.” Cette coupe nous rend encore plus proches et nous donne l’opportunité d’être plus fiers de notre amitié. »

Pour être justes, les underdogs peuvent aussi perdre espoir. Surtout quand le désastre est au rendez-vous."

« Nous avons perdu notre meilleur buteur à cause d’une blessure à l’épaule et nous avons quand même gagné le championnat,” déclare Steven Tartamella, le capitaine de Calcio e Pepe. Son équipe éliminerait éventuellement les deux rivaux de C5C Rossignols et les favoris FC Scroungers par un score serré de 2-1. « Et pour mettre la cerise sur le sundae, le but gagnant a été compté par Nicholas Sforza, un joueur avec un ménisque déchiré. Les sceptiques seront confondus. Mettez ca dans les livres. »

Dûment noté, 2018.

Vous avez une bonne histoire de soccer, une photo ou une vidéo à partager avec nous cet été? Vous pouvez m’envoyer un e-mail ,un Tweet ou simplement suivre nous sur Facebook et Instagram .